Visite guidée au musée de la photo : les émotions

Visite guidée pour le cycle 5-8.  Parcours de 50 minutes

LES EMOTIONS

1. Arrivée devant la pièce « aux miroirs ». Nous demandons aux enfants s’ ils savent ce qu’est une émotion. Ensuite nous leur demandons de jouer différentes émotions dans le miroir (l a joie, la tristesse, la peur, …)

  1. Jeu des cartes des émotions. Les différentes émotions (joie, tristesse, peur, colère) sont représentées sous forme d’image dans l’Ipad. Nous demandons aux enfants de choisir l’émotion qui les représente en ce moment et d’expliquer pourquoi ils se sentent comme cela.
  1. Première image :
  • De quelle émotion s’agit-il ? Comment ces enfants se sentent ?
  • Pourquoi ? justification de l’émotion choisie.
  • Histoire de la photo.

C’est une image qui a été prise par une formatrice qui donnait des stages aux enfants pendant les vacances. Cette femme a voulu monter aux enfants que le temps de pose existait et surtout qu’il y avait possibilité d’effectuer des photos de manière lente et rapide ainsi que nette et floue.

Mimer la joie sur la chanson choisie.

  1. Deuxième photo :
  • De quelle émotion s’agit-il ? Comment se sent cette personne ?
  • Pourquoi ? justification de l’émotion choisie.
  • Histoire de la photo de ARTHUR SOSSE :

Nom de la photo : portrait d’Albert Einstein

Année de la photo : 14 mars 1951

Photographe : Arthur Sasse

Pourquoi :

« Lorsqu’on évoque Albert Einstein, on pense tout de suite au scientifique de génie, à l’homme qui a révolutionné nos conceptions du monde et… à cette célèbre photo de lui où il tire la langue à un photographe !

Pour autant qu’il soit insolite, ce portrait d’Einstein n’est pourtant pas un trucage. Il s’agit bien de l’inventeur de la théorie de la relativité qui affiche cet acte de défiance enfantin. La photo a été prise le jour de son 72ème anniversaire, le 14 mars 1951, alors qu’un photographe ne cessait de lui demander un sourire. Fatigué et un peu exaspéré, Einstein lui répondit en tirant la langue… »

  1. Mimer la moquerie et également les émotions contraires (comment te sens tu ? Mime alors l’inverse. Comme Einstein sur la photo qui n’était pas quelqu’un de drôle).
  1. Troisième photo :
  • De quelle émotion s’agit-il ? Comment se sent ce garçon?
  • Pourquoi ? justification de l’émotion choisie.
  • Histoire de la photo de DIANE ARBUS.

Originaire de New York, Diane Arbus (1923-1971) est notamment connue pour ses portraits. C’est dans les allées de Central Park qu’en 1962 elle décide de faire celui du petit Colin, le fils du joueur de tennis Sidney Wood. Celui-ci, un jouet en forme de grenade à la main, se prête un temps de bonne grâce au jeu de la pose (toute une série de clichés, aujourd’hui connus, en témoignent). La séance s’éternise cependant et Colin finit par s’énerver : exaspéré il intime l’ordre de se dépêcher à la photographe. C’est dans cette posture tendue au possible, les yeux exorbités et une bretelle pendante, qu’il est finalement immortalisé par Diane Arbus.

  1. Mimer la colère sur la chanson choisie.
  1. Quatrième photo :
  • De quelle émotion s’agit-il ? Comment les enfants se sentent-ils ?
  • Pourquoi ? justification de l’émotion choisie.
  • Histoire de la photo de ROBERT DOISNEAU

Cette photo exprime « l’information scolaire » donc il a voulu démontrer l’élève en pleine réflexion. C’était dans une école à Paris en 1956.

  1. Mimer à plusieurs la photo (état : « penseur ») sur le banc à coté de la photo.
  1. Cinquième photo :
  • De quelle émotion s’agit-il ? Comment ce sent cette maman?
  • Pourquoi ? justification de l’émotion choisie
  • Histoire de la photo de DOROTHEA LANGE.

«  La maman que vous voyez sur la photo a 32 ans et vivait aux Etats-Unis, très loin d’ici, en Californie. Et aux Etats-Unis c’était une période où tous les gens du pays étaient pauvres et n’avaient pas beaucoup d’argent.

La maman s’appelait Florence. Elle était affamée et désespérée. Florence et sa famille vivaient dans une tente. On voit sur la photo que ses enfants sont tristes. Ils ont l’air fatigués. Au moment où la photo a été prise, elle attendait son mari et des personnes de sa famille partis chercher un véhicule de dépannage dans la petite ville proche où celle-ci habitait. Donc, elle était inquiète parce qu’elle était loin d’où elle vivait avec ses trois enfants, dont un bébé. Elle regardait vers l’horizon et elle espérait voir son mari arriver.

Quand son mari et sa famille sont arrivés, à votre avis quelle était l’émotion de Florence ? était-elle rassurée? souriait-elle?était-elle joyeuse? »

  1. Mimer l’inquiétude, la tristesse sur la chanson choisie.
  1. Histoire sans paroles. Les images seront présentes sur l’Ipad. Le but est que l’enfant utilise le vocabulaire lié aux émotions vu durant la visite.
  1. Retour sur leurs émotions, toujours avec le jeu de cartes (voir point 2). Comment se sentent-ils après la visite ? Pourquoi ? Nous espérons que les enfants verbalisent d’avantage que lors de leur arrivée, qu’ils sachent mettre des mots sur leurs émotions.
  2. Temps où les enfants peuvent se défouler, aller courir,…

 

 

[1] Photos prises avec l’Ipad.

[2] Photo présente sur l’Ipad.

[3] Photos prises avec l’Ipad.

Laisser un commentaire