trucage

DISCIPLINE : éducation aux média/multimédia

 

 

COMPETENCE VISEE :

 

C.I. : (PCM) Percevoir et comprendre les multimédia

(PMC.4.) Prendre consciente de l’influence des représentations.

 

C.S : Percevoir que le document médiatique est une manière de     représenter la réalité, l’imaginaire et la pensée influencée par le point de vue d’un auteur.

 

 

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :

C.I. : (PAR) Savoir parler

(Par.1.) : Orienter sa parole en tenant compte de la situation de communication.

 

C.S. : Le but poursuivi : dialoguer, raconter, expliquer, persuader, justifier…

 

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE : les enfants seront capables de comprendre qu’est-ce qu’un trucage.

 

 

SUJET : activité éducation aux média/multimédia : le trucage.

 

TYPE DE REGROUPEMENT : atelier.

 

 

 

 

TÂCHE : réaliser un petit trucage en classe.

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant

Activités des enfants

Conditions (disposition des enfants, matériel,…)

 

 

 

5 min

 

 

 

 

 

 

40 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5min 

 

Situation mobilisatrice :

 

Aujourd’hui les amis nous allons faire quelque chose de drôle.  vous allez voir c’est très amusant.  Mais avant je vais vous demander vous mettre au coin rassemblement.  Je vais vous montrer quelque chose »

 

Etapes :

 

–       Je leur montre quelques images sur les animaux de la ferme.  Les images seront : une vache, un cochon, une poule, un poussin, un veau, un cheval, un mouton et une photo de moi.

 

–       Je leur montre les mêmes images avec des trucages.  Les trucages sont ceux que j’ai pris d’internet comme par exemple « une tête d’ours avec un corps de vache ».  J’ai réalisé un trucage moi-même avec ma tête et un corps de chat ».  Les images seront : le corps du mouton avec une tête de cheval, le corps du cochon avec la tête de la poule, le corps du poussin avec  ma tête,…

 

–       « Les amis que voyez-vous sur ces photos ? »

 

–       J’attends que les enfants regardent un peu les images.

 

–       Je montre encore une fois les photos avec les trucages.  Et je leur pose la question suivante : « Les amis est-ce vraiment possible dans la réalité que je me transforme en poussin ou bien qu’un cochon se transforme en poule ? »

 

–       Une fois que les enfants auront émis des hypothèses, je leur explique pourquoi ce n’est pas possible dans la réalité.

 

–       « Les amis je vais vous expliquer pourquoi ce n’est pas possible.  Un trucage c’est quelque chose que l’on modifie.  Comme par exemple ici j’ai modifié les corps d’animaux.   J’ai mis une tête de cheval sur un corps d’une vache. »

 

–       « Vous devez retenir qu’un trucage c’est quelque chose que l’on modifie.  Mais c’est aussi quelque chose qui n’existe pas dans la réalité. »

 

–       Pour les faire comprendre le trucage, je vais leur faire faire un petit exercice.

 

–       Je vais placer un décor avec un animal de la ferme.  Par exemple, je vais dessiner sur un grand carton ou plaque de giproque.  Un cochon qui est dans une porcherie.  A ce cochon je vais découper la tête.  Il restera plus que le corps du cochon et son décor.  Je vais demander à un enfant de venir près de moi.

 

–       « Gabriel, je vais te poser une question.  Que vois-tu sur ce dessin ? »

 

–       « Maintenant, je vais te demander de mettre ta tête dans le trou.   Tu attends que je te dise de t’enlever. »

 

–       Là je prends une photo de Gabriel.

 

–       Une fois que la photo est finie, je demande à Gabriel de s’enlever.

 

–       J’appelle un autre enfant et je demande à Gabriel de tourner dans les autres ateliers.

 

–        Là je prends une photo de tous les autres enfants.

 

–       Une fois que tout le monde est passé.  Les enfants sont dans les différents ateliers.  Pendant ce temps, je place les photos dans mon ordinateur.

 

–       Quand les ateliers sont terminés je mets la petite musique afin que les enfants rangent tous les ateliers.  Une fois tout rangé.  J’appelle les enfants pour qu’ils viennent près de moi.

 

–       « Les amis avant d’aller se préparer pour retourner à la maison, je vais vous demander quelque chose.  Qu’avons-nous fait avec le trucage ? »

 

–       « Maintenant je vais vous montrer les trucages que nous avons fait en classe. »

 

–       Là je leur montre les photos d’eux avec le corps de l’animal.

 

–       « Les amis vous avez vu ? Ces photos vont être mises le jour de l’exposition.  Je vais vous demander ce jour-là d’expliquer à vos parents comment vous avez fait.  Etes- vous d’accord ? »

 

Clôture :

 

Lors Que nous avons fini de parler, je demande aux filles d’aller chercher leur manteau.  Et ensuite aux garçons d’aller chercher le leur.

 

 

 

 

Les enfants vont m’écouter.

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les images.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont répondent à mes questions.

 

 

 

Les enfants vont émettent des hypothèses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont écouter mon explication.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gabriel va venir près de moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il va tourner dans les différents ateliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont ranger tous les ateliers.

 

 

 

 

Les enfants vont expliquer ce qu’on a fait.

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les photos que j’aurais prises avant.

 

Les enfants vont répondent à ma question.

 

 

 

 

 

 

Ils vont se préparer à sortir.

 

 

 

Disposition de l’enseignement lors des consignes : je suis assise sur une chaise devant les enfants.

 

Disposition des enfants lors des consignes : les enfants sont assis sur les bancs en face de moi.

 

 

Matériel :

 

Un appareil photo, les photos avec et sans trucages, le décor avec le trou et un ordinateur.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité : je suis devant eux afin de prendre une photo.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité : ils sont placés derrière le décor et la tête dans le trou.

 

 

 

Gerein Delphine 2NG

 

 

Examen : éducation aux média/multimédia. 

Le film d’animation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Vanderus.

DISCIPLINE : multimédia

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.1. Devenir producteur. ECM.1.1. Mettre en œuvre les fonctions nécessaires à la fabrication et à la diffusion de ses propres

productions médiatiques.

 

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.2  Utiliser des langages.

ECM.2.1. Exprimer certaines idées à l’aide d’éléments de différents langages.

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : Utiliser des

technologies ECM.3.1. Expérimenter par les sens et par le corps les techniques du visuel et du sonore.

ECM.3.2. Expérimenter le visuel et le sonore en mettant en œuvre certaines techniques dans un projet de communication.

 

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE : les enfants seront capables de réaliser un film d’animation en respectant l’ordre des techniques différentes pour chacun d’entre eux.

 

PREREQUIS : dessiner, raconter une histoire.

SUJET : activité multimédia : le film d’animation

 

 

 

TYPE DE REGROUPEMENT : activité collective

 

Tâche : réaliser une succession de séquences avec des techniques différentes afin de réaliser un film d’animation sur la fête des mères pour sa maman.

 

 

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant

Activités des enfants

Conditions (disposition des enfants, matériel,…)

 

 

 

5 min

 

 

 

 

 

 

 

40 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 min

 

Situation mobilisatrice :

 

«Les amis je suis très motivée savez-vous pourquoi ? Je vous ai parler des petits films d’animation.  Aujourd’hui, nous allons en faire un pour vos mamans.  Chouette ça va être génial. Alors pour réaliser notre petit film il va nous falloir beaucoup temps. Nous n’allons pas tous le faire en même temps.  On va tourner sur plusieurs de jours. »

 

Etapes :

 

–       Consigne : « Réaliser des petits films d’animation pour offrir aux mamans. »

 

–       « D’abord, nous allons regarder des petits films d’animation pour bien comprendre de quoi nous allons parler.»

 

–       Je mets les petits d’animation que nous avons réalisé lors de la formation Focept.

 

–       Je leur explique brièvement ce que c’est un film d’animation. « Un film d’animation permet de donner vie à une chose inerte.  Donc à quelque chose qui ne bouge pas.  Comme par exemple un dessin. »

 

 

–       « D’abord, nous allons choisir une technique pour commencer.  Vous avez le choix entre : peinture, café, papiers déchirés. »

 

Si les enfants choisissent la technique de la peinture.

 

Les étapes à suivent sont : 

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, de la peinture, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

1° Prendre une feuille A3 blanche et la fixer avec du papier collant.

 

2° Prendre une photo.

 

3° Faire une petite partie du dessin sur la feuille blanche avec une couleur .

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger la feuille continuer le dessin

 

6° Ils continuent une autre partie du dessin.

 

7° Prendre une photo

 

8° Continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

 

 

 

 

Je vais enregistrer les enfants pendant qu’ils chantent la musique ‘une petite fleur pour maman.’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, les enfants vont laisser un message personnel (de leur choix) à leur maman.

 

 

Si les enfants choisissent la technique du café :

 

Les étapes à suivent sont :

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, du café en poudre, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

 

1° Mettre une feuille sur le sol afin d’avoir le cadrage pour prendre les photos.  Il faudra fixer cette feuille pour qu’elle tienne au sol.

 

2° Prendre une photo de la feuille blanche.

 

3° Ajouter du café et faire une partie du dessin dans la café.

 

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger continuer le dessin dans la poudre à café.

 

6° Prendre une photo

 

7° continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

 

 

 

 

Si les enfants choisissent la technique du papier déchirer :

 

Les étapes à suivent sont :

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, des morceaux de papiers déchirés, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

1° Mettre une feuille blanche A3 à terre et la fixer avec du papier collant.

 

2° Prendre une photo.

 

3° Mettre des morceaux de papiers sur la feuille pour commencer l’histoire.

 

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger continuer à mettre des petits papiers déchirés sur la feuille afin de continuer l’histoire.

 

6° Prendre une photo

 

7° Continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

Dernière étape : une fois toutes les histoires crées, je les mettrais sur un dvd et je  montrerais aux enfants leur composition.

Clôture :

 

–       Une fois que tout le monde a fini,  je leur demande s’ils ont aimé cette activité et si n’a pas été trop dur.

 

Intervention d’aide : si les enfants ne savent pas prendre les photos sans bouger le pied, je tiendrai le pied moi-même.

 

 

 

Les enfants vont être contents car ils vont surement réaliser leur tout premier film d’animation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les petits films d’animation.

 

 

 

 

 

 

Les enfants se mettent d’accord sur la technique avec laquelle ils voudront commencer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un des enfants vont prendre une photo.

Un des enfants va faire une petite partie du dessin.

Un des autres enfants vont prendre une photo.

 

Un autre enfant va continuer le dessin.

 

Un des autres enfants vont prendre une photo.

….

 

Les enfants vont parler pour donner un sens à leur réalisation.  Et si les enfants veulent rajouter de la musique, on en rajoutera via I Movie.

 

Les enfants vont chanter la chanson suivante :

 

« Une petite fleur pour maman, des villes des champs je n’sais pas, mais elle, elle lui plaira car elle porte le bonheur…Chut, c’est un secret, chut, elle dit je t’aime et moi je dis bonne fête, bonne fête ma petite maman. »

 

Les enfants diront un message personnalisé pour leur maman.  comme par exemple : ‘Je t’aime maman’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont mettre une feuille sur le sol.

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont ajouter du café et faire une partie du dessin.

 

 

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont continuer le dessin.

 

Ils vont prendre une photo.

 

 

 

Les enfants vont parler pour donner un sens à leur réalisation.  Et si les enfants veulent rajouter de la musique, on en rajoutera via I Movie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont mettre une feuille A3 sur le sol.

Ils vont prendre une photo.

Les enfants vont commencer à mettre des petits morceaux de papiers sur la feuille.

 

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont continuer à mettre des morceaux de papiers pour continuer leur réalisation.

Ils vont prendre une photo.

 

 

 

Les enfants diront un message personnel pour leur maman EX: ‘je t’aime maman’

 

Les enfants vont répondre à ma question que je leur aurai posée.

Nombre d’enfants : tous les enfants

 

 

Disposition de l’enseignement lors des consignes : je suis assise sur une chaise devant les enfants.

 

 

Disposition des enfants lors des consignes : les enfants sont assis sur les bancs en face de moi.

 

Matériel : des grandes feuilles blanches, du papier collant, de la peinture, du café, des papiers déchirés, un appareil photo, un ordinateur, le programme i movie.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité: je suis placée en face des enfants

 

Disposition des enfants lors de l’activité: les enfants sont placés à l’atelier film d’animation.

 

Tournante : l’atelier « film d’animation se fait sur 2 semaines. »

 

 

 

 

Pourquoi ai-je choisi ces compétences ?

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.2  Utiliser des langages.

ECM.2.1. Exprimer certaines idées à l’aide d’éléments de différents langages.

 

J’ai mis cette compétence car j’ai parlé aux enfants du langage de l’image : cadrage, axe de prise de vue en plongée.

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. :  ECM.3  Utiliser des technologies.

ECM .3.1 : Expérimenter par les sens et par le corps les techniques du visuel et du sonore.

 

Créer une séquence de bruitage au moyen d’un magnétophone, enregistreur et d’un micro.

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.1. Devenir producteur. ECM.1.1. Mettre en œuvre les fonctions nécessaires à la fabrication et à la diffusion de ses propres

productions médiatiques.

 

En faisant des petits films d’animation, les enfants sont producteurs.

 

Gerein Delphine 2NG

 

Examen : éducation aux média/multimédia. 

Le trucage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Vanderus.

 

DISCIPLINE : éducation aux média/multimédia

 

 

COMPETENCE VISEE :

 

C.I. : (PCM) Percevoir et comprendre les multimédia

(PMC.4.) Prendre consciente de l’influence des représentations.

 

C.S : Percevoir que le document médiatique est une manière de     représenter la réalité, l’imaginaire et la pensée influencée par le point de vue d’un auteur.

 

 

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :

C.I. : (PAR) Savoir parler

(Par.1.) : Orienter sa parole en tenant compte de la situation de communication.

 

C.S. : Le but poursuivi : dialoguer, raconter, expliquer, persuader, justifier…

 

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE : les enfants seront capables de comprendre qu’est-ce qu’un trucage.

 

 

SUJET : activité éducation aux média/multimédia : le trucage.

 

TYPE DE REGROUPEMENT : atelier.

 

 

 

 

TÂCHE : réaliser un petit trucage en classe.

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant

Activités des enfants

Conditions (disposition des enfants, matériel,…)

 

 

 

5 min

 

 

 

 

 

 

40 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5min 

 

Situation mobilisatrice :

 

Aujourd’hui les amis nous allons faire quelque chose de drôle.  vous allez voir c’est très amusant.  Mais avant je vais vous demander vous mettre au coin rassemblement.  Je vais vous montrer quelque chose »

 

Etapes :

 

–       Je leur montre quelques images sur les animaux de la ferme.  Les images seront : une vache, un cochon, une poule, un poussin, un veau, un cheval, un mouton et une photo de moi.

 

–       Je leur montre les mêmes images avec des trucages.  Les trucages sont ceux que j’ai pris d’internet comme par exemple « une tête d’ours avec un corps de vache ».  J’ai réalisé un trucage moi-même avec ma tête et un corps de chat ».  Les images seront : le corps du mouton avec une tête de cheval, le corps du cochon avec la tête de la poule, le corps du poussin avec  ma tête,…

 

–       « Les amis que voyez-vous sur ces photos ? »

 

–       J’attends que les enfants regardent un peu les images.

 

–       Je montre encore une fois les photos avec les trucages.  Et je leur pose la question suivante : « Les amis est-ce vraiment possible dans la réalité que je me transforme en poussin ou bien qu’un cochon se transforme en poule ? »

 

–       Une fois que les enfants auront émis des hypothèses, je leur explique pourquoi ce n’est pas possible dans la réalité.

 

–       « Les amis je vais vous expliquer pourquoi ce n’est pas possible.  Un trucage c’est quelque chose que l’on modifie.  Comme par exemple ici j’ai modifié les corps d’animaux.   J’ai mis une tête de cheval sur un corps d’une vache. »

 

–       « Vous devez retenir qu’un trucage c’est quelque chose que l’on modifie.  Mais c’est aussi quelque chose qui n’existe pas dans la réalité. »

 

–       Pour les faire comprendre le trucage, je vais leur faire faire un petit exercice.

 

–       Je vais placer un décor avec un animal de la ferme.  Par exemple, je vais dessiner sur un grand carton ou plaque de giproque.  Un cochon qui est dans une porcherie.  A ce cochon je vais découper la tête.  Il restera plus que le corps du cochon et son décor.  Je vais demander à un enfant de venir près de moi.

 

–       « Gabriel, je vais te poser une question.  Que vois-tu sur ce dessin ? »

 

–       « Maintenant, je vais te demander de mettre ta tête dans le trou.   Tu attends que je te dise de t’enlever. »

 

–       Là je prends une photo de Gabriel.

 

–       Une fois que la photo est finie, je demande à Gabriel de s’enlever.

 

–       J’appelle un autre enfant et je demande à Gabriel de tourner dans les autres ateliers.

 

–        Là je prends une photo de tous les autres enfants.

 

–       Une fois que tout le monde est passé.  Les enfants sont dans les différents ateliers.  Pendant ce temps, je place les photos dans mon ordinateur.

 

–       Quand les ateliers sont terminés je mets la petite musique afin que les enfants rangent tous les ateliers.  Une fois tout rangé.  J’appelle les enfants pour qu’ils viennent près de moi.

 

–       « Les amis avant d’aller se préparer pour retourner à la maison, je vais vous demander quelque chose.  Qu’avons-nous fait avec le trucage ? »

 

–       « Maintenant je vais vous montrer les trucages que nous avons fait en classe. »

 

–       Là je leur montre les photos d’eux avec le corps de l’animal.

 

–       « Les amis vous avez vu ? Ces photos vont être mises le jour de l’exposition.  Je vais vous demander ce jour-là d’expliquer à vos parents comment vous avez fait.  Etes- vous d’accord ? »

 

Clôture :

 

Lors Que nous avons fini de parler, je demande aux filles d’aller chercher leur manteau.  Et ensuite aux garçons d’aller chercher le leur.

 

 

 

 

Les enfants vont m’écouter.

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les images.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont répondent à mes questions.

 

 

 

Les enfants vont émettent des hypothèses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont écouter mon explication.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gabriel va venir près de moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il va tourner dans les différents ateliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont ranger tous les ateliers.

 

 

 

 

Les enfants vont expliquer ce qu’on a fait.

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les photos que j’aurais prises avant.

 

Les enfants vont répondent à ma question.

 

 

 

 

 

 

Ils vont se préparer à sortir.

 

 

 

Disposition de l’enseignement lors des consignes : je suis assise sur une chaise devant les enfants.

 

Disposition des enfants lors des consignes : les enfants sont assis sur les bancs en face de moi.

 

 

Matériel :

 

Un appareil photo, les photos avec et sans trucages, le décor avec le trou et un ordinateur.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité : je suis devant eux afin de prendre une photo.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité : ils sont placés derrière le décor et la tête dans le trou.

 

 

 

Gerein Delphine 2NG

 

 

Examen : éducation aux média/multimédia. 

Le film d’animation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Vanderus.

DISCIPLINE : multimédia

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.1. Devenir producteur. ECM.1.1. Mettre en œuvre les fonctions nécessaires à la fabrication et à la diffusion de ses propres

productions médiatiques.

 

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.2  Utiliser des langages.

ECM.2.1. Exprimer certaines idées à l’aide d’éléments de différents langages.

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : Utiliser des

technologies ECM.3.1. Expérimenter par les sens et par le corps les techniques du visuel et du sonore.

ECM.3.2. Expérimenter le visuel et le sonore en mettant en œuvre certaines techniques dans un projet de communication.

 

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE : les enfants seront capables de réaliser un film d’animation en respectant l’ordre des techniques différentes pour chacun d’entre eux.

 

PREREQUIS : dessiner, raconter une histoire.

SUJET : activité multimédia : le film d’animation

 

 

 

TYPE DE REGROUPEMENT : activité collective

 

Tâche : réaliser une succession de séquences avec des techniques différentes afin de réaliser un film d’animation sur la fête des mères pour sa maman.

 

 

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant

Activités des enfants

Conditions (disposition des enfants, matériel,…)

 

 

 

5 min

 

 

 

 

 

 

 

40 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 min

 

Situation mobilisatrice :

 

«Les amis je suis très motivée savez-vous pourquoi ? Je vous ai parler des petits films d’animation.  Aujourd’hui, nous allons en faire un pour vos mamans.  Chouette ça va être génial. Alors pour réaliser notre petit film il va nous falloir beaucoup temps. Nous n’allons pas tous le faire en même temps.  On va tourner sur plusieurs de jours. »

 

Etapes :

 

–       Consigne : « Réaliser des petits films d’animation pour offrir aux mamans. »

 

–       « D’abord, nous allons regarder des petits films d’animation pour bien comprendre de quoi nous allons parler.»

 

–       Je mets les petits d’animation que nous avons réalisé lors de la formation Focept.

 

–       Je leur explique brièvement ce que c’est un film d’animation. « Un film d’animation permet de donner vie à une chose inerte.  Donc à quelque chose qui ne bouge pas.  Comme par exemple un dessin. »

 

 

–       « D’abord, nous allons choisir une technique pour commencer.  Vous avez le choix entre : peinture, café, papiers déchirés. »

 

Si les enfants choisissent la technique de la peinture.

 

Les étapes à suivent sont : 

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, de la peinture, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

1° Prendre une feuille A3 blanche et la fixer avec du papier collant.

 

2° Prendre une photo.

 

3° Faire une petite partie du dessin sur la feuille blanche avec une couleur .

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger la feuille continuer le dessin

 

6° Ils continuent une autre partie du dessin.

 

7° Prendre une photo

 

8° Continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

 

 

 

 

Je vais enregistrer les enfants pendant qu’ils chantent la musique ‘une petite fleur pour maman.’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, les enfants vont laisser un message personnel (de leur choix) à leur maman.

 

 

Si les enfants choisissent la technique du café :

 

Les étapes à suivent sont :

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, du café en poudre, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

 

1° Mettre une feuille sur le sol afin d’avoir le cadrage pour prendre les photos.  Il faudra fixer cette feuille pour qu’elle tienne au sol.

 

2° Prendre une photo de la feuille blanche.

 

3° Ajouter du café et faire une partie du dessin dans la café.

 

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger continuer le dessin dans la poudre à café.

 

6° Prendre une photo

 

7° continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

 

 

 

 

Si les enfants choisissent la technique du papier déchirer :

 

Les étapes à suivent sont :

 

D’abord préparer tout le matériel nécessaire à la production du petit film d’animation.  (Feuille A3, des morceaux de papiers déchirés, du papier collant, un appareil photo, un pied pour l’appareil photo.)

 

1° Mettre une feuille blanche A3 à terre et la fixer avec du papier collant.

 

2° Prendre une photo.

 

3° Mettre des morceaux de papiers sur la feuille pour commencer l’histoire.

 

 

4° Prendre une photo.

 

5° Sans bouger continuer à mettre des petits papiers déchirés sur la feuille afin de continuer l’histoire.

 

6° Prendre une photo

 

7° Continuer ces étapes-là durant toute l’histoire.

 

Une fois que l’histoire est finie, il faut placer les voix off et les musiques.

 

Dernière étape : une fois toutes les histoires crées, je les mettrais sur un dvd et je  montrerais aux enfants leur composition.

Clôture :

 

–       Une fois que tout le monde a fini,  je leur demande s’ils ont aimé cette activité et si n’a pas été trop dur.

 

Intervention d’aide : si les enfants ne savent pas prendre les photos sans bouger le pied, je tiendrai le pied moi-même.

 

 

 

Les enfants vont être contents car ils vont surement réaliser leur tout premier film d’animation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont regarder les petits films d’animation.

 

 

 

 

 

 

Les enfants se mettent d’accord sur la technique avec laquelle ils voudront commencer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un des enfants vont prendre une photo.

Un des enfants va faire une petite partie du dessin.

Un des autres enfants vont prendre une photo.

 

Un autre enfant va continuer le dessin.

 

Un des autres enfants vont prendre une photo.

….

 

Les enfants vont parler pour donner un sens à leur réalisation.  Et si les enfants veulent rajouter de la musique, on en rajoutera via I Movie.

 

Les enfants vont chanter la chanson suivante :

 

« Une petite fleur pour maman, des villes des champs je n’sais pas, mais elle, elle lui plaira car elle porte le bonheur…Chut, c’est un secret, chut, elle dit je t’aime et moi je dis bonne fête, bonne fête ma petite maman. »

 

Les enfants diront un message personnalisé pour leur maman.  comme par exemple : ‘Je t’aime maman’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont mettre une feuille sur le sol.

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont ajouter du café et faire une partie du dessin.

 

 

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont continuer le dessin.

 

Ils vont prendre une photo.

 

 

 

Les enfants vont parler pour donner un sens à leur réalisation.  Et si les enfants veulent rajouter de la musique, on en rajoutera via I Movie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants vont mettre une feuille A3 sur le sol.

Ils vont prendre une photo.

Les enfants vont commencer à mettre des petits morceaux de papiers sur la feuille.

 

Ils vont prendre une photo.

 

Ils vont continuer à mettre des morceaux de papiers pour continuer leur réalisation.

Ils vont prendre une photo.

 

 

 

Les enfants diront un message personnel pour leur maman EX: ‘je t’aime maman’

 

Les enfants vont répondre à ma question que je leur aurai posée.

Nombre d’enfants : tous les enfants

 

 

Disposition de l’enseignement lors des consignes : je suis assise sur une chaise devant les enfants.

 

 

Disposition des enfants lors des consignes : les enfants sont assis sur les bancs en face de moi.

 

Matériel : des grandes feuilles blanches, du papier collant, de la peinture, du café, des papiers déchirés, un appareil photo, un ordinateur, le programme i movie.

 

Disposition de l’enseignement lors de l’activité: je suis placée en face des enfants

 

Disposition des enfants lors de l’activité: les enfants sont placés à l’atelier film d’animation.

 

Tournante : l’atelier « film d’animation se fait sur 2 semaines. »

 

 

 

 

Pourquoi ai-je choisi ces compétences ?

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.2  Utiliser des langages.

ECM.2.1. Exprimer certaines idées à l’aide d’éléments de différents langages.

 

J’ai mis cette compétence car j’ai parlé aux enfants du langage de l’image : cadrage, axe de prise de vue en plongée.

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. :  ECM.3  Utiliser des technologies.

ECM .3.1 : Expérimenter par les sens et par le corps les techniques du visuel et du sonore.

 

Créer une séquence de bruitage au moyen d’un magnétophone, enregistreur et d’un micro.

 

 

C.I. : S’exprimer et communiquer par les médias /

le multimédia (ECM)

 

C.S. : ECM.1. Devenir producteur. ECM.1.1. Mettre en œuvre les fonctions nécessaires à la fabrication et à la diffusion de ses propres

productions médiatiques.

 

En faisant des petits films d’animation, les enfants sont producteurs.