transformer son portrait suivant ses goûts et émotions

DISCIPLINE : éducation aux médias/ multimédia.                                                                 SUJET : fiches-photo sur les émotions (2).

développement artistique/ dans le domaine des arts plastiques.

COMPETENCE VISEE :                                                                                                        TYPE DE REGROUPEMENT : activité collective

C.I : PCM. Percevoir et comprendre les médias/ le multimédia.                                                     TACHE : colorer ses propres photos en faisant     C.S : PCM.2. Identifier des langages.                                                                                                     des tâches à l’aide d’écoline puis découper

PCM.2.2. Comprendre les systèmes de signes dans des documents visuels.                                 dans des magazines des choses que l’on aime et

que l’on n’aime pas et les coller sur la photo

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :                                                                                                    correspondante (triste ou content)

C.I : EAP. Exprimer.

C.S : EAP.4. S’exprimer par le langage plastique.

EAP.4.1. Exploiter les éléments plastiques : la couleur

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE : faire correspondre ses goûts à ses émotions faciales en associant des objets découpés dans des magazines à son visage qui exprime une émotion (triste ou content).

PREREQUIS : savoir découper, peindre à l’écoline.

DEROULEMENT

TEMPS

ACTIVITES DE L’ENSEIGNANT

ACTIVITES DES ENFANTS

CONDITIONS (disposition des enfants, matériel,…)

5 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

35 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 min

SITUATION MOBILISATRICE :

Je dis : « Vous vous souvenez quand on avait pris des photos l’autre fois, qu’avons-nous fait ? »

« Regardez, j’ai pris vos photos. »

J’étale par terre les photos de chaque enfant.

« Que va-t-on faire avec ces photos ? Vous souvenez vous ? »

 

 

ETAPES :

–       Je demande aux enfants d’aller s’asseoir sur une chaise  autour des tables puis je leur distribue une palette d’écoline à chaque table ainsi qu’un pot d’eau et un pinceau pour chacun.

–       Je donne à chaque enfant une photo et je leur demande de laisser leurs mains sur leurs genoux, sous la table.

–       Je dis : « maintenant que vous avez reçu une photo de vous, vous allez la colorer avec l’écoline, vous trempez légèrement votre pinceau dans la couleur de votre choix sauf le brun et le noir sinon on ne verra plus du tout votre visage. Puis vous faites des taches d’écoline de différentes couleurs et je rappelle que deux couleurs les mêmes ne peuvent pas se toucher et on ne chevauche pas les couleurs, elles ne doivent pas se superposer. »

–       Une fois qu’un enfant a fini, je mets sécher la première photo sur le radiateur puis je lui donne sa deuxième photo et il procède de la même façon.

–       Quand tous les enfants ont fini leurs deux photos, je les mets sécher puis je distribue à chaque table une pile de magazines, un bac pour chacun et des paires de ciseaux.

–       Je dis : « maintenant que vous avez peint vos deux photos, vous allez découper dans un magazine tout ce que vous n’aimez pas et vous allez le mettre dans un petit bac. »

–       Ensuite je reprends les magasine et les ciseaux et je donne aux enfants un bâton de colle et je leur demande : « à votre avis, sur quelle photo allez-vous coller tout ce que vous n’aimez pas ? »

 

–       Je distribue les photos des enfants tristes et je leur demande de coller à l’entour de leur visage, et pas sur le visage, toutes les images découpées.

–       Ensuite je redonne les magazines et les ciseaux et je procède de la même manière mais je demande aux enfants de découper tout ce qu’ils aiment.

–       Je leur donne leur photo où ils sont contents et je leur demande de coller toutes les images qu’ils aiment à l’entour de leur visage.

–       Une fois que les enfants ont tous fini de coller, je reprends leurs œuvres et je leur demande de ranger le matériel puis d’aller s’asseoir au coin rassemblement.

 

 

CLOTURE :

Je dis : « je vais reprendre vos photos chez moi, je vais les plastifier et demain je vous les apporte et on pourra s’en servir pour l’évaluation en fin de journée ! » Ensuite je montre chaque œuvre à tous les enfants et je demande à chacun ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas.

 

 

INTERVENTIONS D’AIDE, VARIANTES (PROGRESSION) OU PROLONGEMENTS :

 

Les enfants répondent : « oui, on s’était pris en photo avec une tête triste et avec une tête contente. »

 

Les enfants répondent : « on va faire des fiches pour l’évaluation en fin de journée pour savoir si on a aimé la journée ou pas. »

 

Les enfants vont s’asseoir sur une chaise, autour des tables.

 

 

 

Les enfants laissent leurs mains sur leurs genoux.

 

Les enfants peignent chacun leur visage à l’aide de l’écoline, ils font des tâches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants découpent et cherchent dans les magazines les choses qu’ils aiment, que ce soit dans l’alimentaire, dans les jouets,…

 

 

 

 

Les enfants répondent : « la photo où l’on est triste. »

Les enfants collent les images des objets qu’ils n’aiment pas sur leur photo qui évoque la tristesse.

 

Les enfants découpent et cherchent dans les magazines des choses qu’ils aiment.

 

Les enfants collent les images des objets qu’ils aiment sur leur photo qui évoque la joie.

 

Les enfants rangent les ciseaux, empilent les magazines et les bacs, rangent leur colle et l’écoline, vide le pot d’eau puis ils vont se ranger au coin rassemblement.

 

 

 

 

 

Les enfants, auteur de l’œuvre que je montre me disent ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas, en fonction des images découpées et collées.

DISPOSITION DES ENFANTS :

Les enfants sont assis au coin rassemblement pour la situation mobilisatrice et la clôture mais ils sont assis sur une chaise autour des tables pour le déroulement de l’activité.

 

DISPOSITION DE L’ENSEIGNANTE :

Je suis face aux enfants, au coin rassemblement pour la situation mobilisatrice et la clôture mais je tourne autour des tables pour le déroulement de l’activité.

 

MATERIEL :

–       Écoline

–       Pinceaux

–       Pots

–       Bacs

–       Photos des enfants imprimées sur papier d’imprimante en A4 en noir et blanc

–       Pile de magazines (grands magasins Carrefour, colruyt, alimentation, jouets,…)

–       Ciseaux

–       Colles