Personnage puzzle Gaston Chaissac

Compétence visée : Education aux médias
ECM 2.2.Transposer d’un langage à l’autre les éléments perçus en organisant les codes
Tâche : En s’inspirant des collages de l’artiste Gaston Chaissac, réaliser un personnage à l’aide de morceaux de papier découpés sous différentes formes et associer un portrait photo d’un enfant de la classe. Assembler tous ces éléments pour former le personnage. A la fin, cerner toutes les formes et observer le travail obtenu.
Objectifs : Créer un bonhomme en respectant le schéma corporel.
Compétence sollicitée :
Développement artistique / Dans le domaine des arts
C.I. EAP. Exprimer
EAP 3. S’exprimer par un sujet, un genre, un style
C.S. EAP 3.2. Représenter avec un souci de réalisme ou créer un sujet. Type de regroupement : ateliers (AS)
Compétence(s) sollicitée(s) :
Développement artistique / Dans le domaine des arts
C.I. EAP. Exprimer
EAP 2. S’exprimer par les modes d’expression et les techniques d’exécution.
C.S. EAP 2.2. Sélectionner les outils et/ou les supports en fonction d’une consigne donnée ou d’une technique déterminée.

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant
Activités des enfants
Conditions
1h
Situation mobilisatrice :

o Mise en situation

Je montre mon modèle aux enfants et je le présente :
« Mon personnage s’appelle Laura et elle adore l’orange et le jaune. Laura aime également rigoler et nous fait tout le temps des jolis sourires.
Aujourd’hui, vous aussi vous allez construire votre personnage et le présenter aux autres comme je viens de le faire ».

Etapes :

– Montrer des peintures/collages de l’artiste Gaston Chaissac

– Consignes :

« Vous allez chacun recevoir une feuille blanche. Vous allez également recevoir un bac avec différents types de feuilles de couleurs (feuilles avec des matières et
des textures différentes et du papier de tapisserie) et des magazines. »
Je montre le matériel aux enfants.
« Vous allez découper des morceaux de différentes tailles et de différentes formes parmi toutes ces feuilles de couleurs et les placer dans un pot. Vous allez également découper la tête d’une personne dans l’un des magazines.
Je montre mon modèle.
« Que voyez-vous sur mon modèle ? »

« A votre avis, comment ai-je fait pour construire ce personnage ?
Réfléchissez à ce que j’ai donné comme consigne auparavant. »

« Ma deuxième consigne était : découper des morceaux de différentes tailles et de différentes formes parmi toutes ces feuilles de couleurs et découper votre tête sur la photocopie. Quand vous avez fini, vous allez placer votre portrait sur votre feuille blanche. Ensuite, vous allez assembler les morceaux découpés autour de la tête pour représenter un personnage. Quand c’est fait, vous allez chercher un tube de colle pour coller tout ce qui a été placé. Quand tout est fini, vous cernez chaque pièce avec un feutre noir. »
Je cerne une forme pour que les enfants puissent comprendre la consigne donnée et comprendre la signification du mot ‘’cerner’’.

Intervention d’aide :
– Faire verbaliser les enfants sur la représentation qu’ils se font du bonhomme. Leur demander les caractéristiques du bonhomme, ce qu’on doit y retrouver absolument. Par exemple : deux bras, deux mains, …
– Si l’enfant s’égare de la consigne ou ne respecte pas l’une des étapes, lui demander d’expliquer ce qu’il doit faire, ce qui lui est demandé.
– Si l’enfant n’arrive pas à comprendre la consigne : cerner les formes avec un feutre noir. Je vais leur demander de suivre le contour des formes avec leur doigt avant qu’ils ne les tracent.

Clôture :

o Présentation du travail

Quand tous les enfants ont terminés de réaliser leurs personnages, je vais leur demander  de le présenter à leur camarade.
Situation mobilisatrice :

o Mise en situation

Les enfants regardent et écoutent ma présentation.

Etapes :

o Consignes

Les enfants écoutent et regardent ce que je leur montre.

Les enfants regardent le modèle, l’analysent et ils peuvent me dire qu’ils voient un bonhomme, un personnage.
Les enfants réfléchissent aux consignes qui ont été données auparavant tout en regardant le modèle. Les enfants essayent de répondre en donnant leurs avis, leurs idées et ils peuvent me dire que j’ai assemblé les morceaux de papiers découpés pour former le personnage.
Les enfants écoutent les consignes.

Les enfants regardent ce que je leur montre.

o Réalisation de l’atelier

Les enfants prennent une feuille blanche. Les enfants vont ensuite chercher une paire de ciseaux.
Les enfants prennent les feuilles avec des matières et des textures différentes mais également du papier de tapisserie. Quand tous ces papiers sont choisis, les enfants coupent des morceaux de différentes tailles et de différentes formes. Ils collectent tous ces morceaux dans un pot. Quand les enfants ont assez de morceaux, ils vont découper leur portrait.  Ils vont ensuite chercher un tube de colle. Les enfants vont commencer à placer la tête sur leur feuille blanche. Après, ils placent les morceaux qu’ils ont découpés autour de la tête pour former un personnage, un bonhomme. Quand celui-ci est formé, ils collent tous les morceaux sur la feuille. Quand le travail est terminé, ils vont chercher un feutre noir et ils cernent les formes.

+ On peut demander à l’enfant de découper son personnage et de le coller sur une feuille de couleur.
Clôture :

o Présentation du travail

Les enfants donnent un nom à leur personnage et le présenter à leur camarade en le décrivant, le présentant, …

Ils comparent leurs productions avec les collages réalisés par Gaston Chaissac.  Ils voient les ressemblances, les différences.

Qu’est-ce qui est différent entre ce collage de Chaissac et celui qui est composé avec une photographie
Disposition de l’enseignant :
Je suis assisse au coin de rassemblement sur une chaise en face des enfants

Disposition des enfants :
Les enfants sont assis sur des chaises en arc de cercle au coin rassemblement

Matériel :
le modèle

Disposition de l’enseignant :
– Pour les consignes, je suis toujours assisse au coin de rassemblement
– Pour les ateliers, je suis avec les enfants à une table pour m’occuper l’UP mais je vais voyager dans mes AS

Disposition des enfants :
– Pour les consignes, les enfants sont toujours assis au coin de rassemblement
– Pour les ateliers, les enfants sont assis à la table désignée.

Matériel :
– des feuilles de couleurs
– des tubes de colle
– des feuilles avec des matières et
des textures différentes
– des paires de ciseaux
– des feutres fins noirs
– du papier de tapisserie
– des portraits des enfants photocopiés
– des feuilles blanches

Disposition des enfants :
Les enfants sont assis sur les chaises et le tapis au coin rassemblement.

Disposition de l’enseignant :
Je suis assisse sur une chaise en face des enfants au coin rassemblement.