Le jeu des éponges

DISCIPLINE : Education aux médias/multimédia 

COMPETENCE VISEE :
CI : S’exprimer et communiquer par les médias / le multimédia (ECM)
CS : Devenir producteur. (ECM.1.)

 

COMPETENCE(S) SOLLICITEE(S) :

CS :Utiliser des technologies. (ECM.3.)

CI : Percevoir et comprendre les médias / le multimédia (PCM)

CS : Identifier les langages (PCM.2.)

 

CI : Savoir structurer l’espace et ses composantes (SSE)

CS : Repérer et situer dans l’espace des objets dont soi-même. (SSE.2)

 

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE :
Etre capable de se servir d’un appareil photo et de bien cadrer l’image.

Etre capable d’analyser, caractériser des transformations de l’espace et du plan.

SUJET : Prendre des photos afin de réaliser un jeu ; Eponges 

 

TYPE DE REGROUPEMENT : Atelier AS

 

 

TÂCHE :

Les enfants disposent des éponges de la façon qu’ils veulent et prennent en photo leur construction afin de pouvoir les reproduire une fois les photos imprimées.

 

 

PREREQUIS :

Être curieux et se poser des questions

Traiter les informations

Comprendre la langue française

DEROULEMENT

Temps

Activités de l’enseignant

Activités des enfants

Conditions (disposition des enfants, matériel,)

 

 

 

 

 

 

+- 15min

Situationmobilisatrice:Petite devinette aux enfants :

« Dans cette boîte sont cachés tout plein de rectangles. Ils sont de toutes les couleurs. Ils absorbent l’eau. On les utilise pour nettoyer, pour faire la vaisselle. Qui sont-ils ? »

 

Étapes:
J’ouvre la boite et explique aux enfants :

« Je vous ai apporté des éponges, que pouvons-nous faire avec ? »

En manipulant moi-même les éponges, je les amènes à dire que l’on peut construire des choses avec celles-ci.

 

Lorsque je vois une belle petite construction, je dis à l’enfant : «Tiens, on pourrai la prendre en photo pour que les autres amis puissent refaire la même chose que toi ! »

 

Je demande à l’enfant ce qu’il nous faut pour prendre une photo.

 

Je lui donne l’appareil photo et lui enfile la dragonne : « Tu vas mettre la dragonne autour de ton poignet : ainsi, si jamais tu lâches l’appareil photo, il ne tombera pas. »

 

Je lui montre comment prendre une photo : je lui indique le bouton pour allumer l’appareil. Je lui explique que c’est un appareil photo numérique, ce qui veut dire qu’il a un écran. (On pourrai comparer avec un ancien appareil lors d’une éventuelle leçon) « Donc, pour voir ce que nous allons prendre en photo, nous allons regarder ce qu’affiche l’écran. »

J’aide l’enfant à placer l’appareil photo au-dessus des éponges : « Il faut prendre la photo en contre-plongée, c’est à dire par au-dessus pour que les copains puissent refaire ta construction lorsqu’ils verront ta photo. »

« Maintenant qu’on y est, on va essayer de bien cadrer l’image ça veut dire que tes éponges doivent être au milieu de l’écran et que l’on ne doit pas voir la table; juste la feuille blanche qu’il y a en dessous des éponges. »

 

Je lui montre également les 2 boutons pour zoomer et lui explique que le + c’est pour avancer et le – pour reculer, pour prendre la photo de prés ou de loin.

 

« Et maintenant, nous allons appuyer sur le gros bouton pour prendre la photo ! »

IA : Je l’aide éventuellement à tenir l’appareil pour qu’il puisse appuyer sur le bouton. (avec des petites mains, il est plus difficile de faire les deux en même temps.)

Nous faisons cela avec les autres constructions et chaque enfant prend la photo de sa réalisation.

 

Lelendemain, j’apporte les photos imprimées et plastifiées.

 

 

En atelier, je propose aux autres enfants de piocher une photo et de reproduire la même chose en reprenant les mêmes couleurs et en plaçant les éponges de la même façon qu’il y a sur la photo.

 

Je demande à un enfant de venir piocher une photo.
NB : la position de la photo n’a pas d’importance.

 

En atelier, je m’assure que les enfants ont bien compris la consigne et qu’ils observent bien la photo.

 

Clôture :

Je propose aux enfants de faire une évaluation de ce qu’ils ont fait, de raconter ce qu’il s’est passé, d’expliquer ce qu’ils ont appris lors de cette leçon de photographie.

Les enfants écoutent la devinette et se mettent en recherche. Ils proposent différentes réponses jusqu’à en arriver à l’éponge.

 

 

 

Ils proposent différentes hypothèses.

 

Les enfants construisent  ce qu’ils veulent avec les éponges : ils manipulent.

 

 

 

 

L’enfant, par son expérience, va me dire que nous avons besoin d’un appareil photo.

 

 

 

Il observe ce que je fais et écoute ce que je dis pour pouvoir rallumer et utiliser l’appareil photo comme demandé.

 

 

 

 

L’enfant regarde l’écran et met l’appareil photo sur sa réalisation, il éloigne ou rapproche pour voir toutes les éponges.

L’enfant place l’appareil photo afin de bien cadrer l’image, jusqu’à ce que l’on ne voit plus la table.

 

 

 

 

 

 

 

Il tient l’appareil et enfonce en même temps le bouton

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants qui les ont prises les montrent  aux autres et expliquent comment ils ont fait pour prendre la photo en pensant à ce qu’ils ont fait la veille.

 

L’enfant pioche une photo, l’analyse et reproduit en positionnant les éponges de manière à ce que ce soit la même chose que sur la photo.

 

Lorsque les enfants ont réalisé toutes les fiches, ils rangent les éponges et les fiches dans la boite et ils changent d’atelier ou prennent leur contrat et le complète.

 

Les enfants qui ont pris des photos expliquent comment ils s’y sont pris et les autres ont su observer les photos des camarades pour reproduire les mêmes constructions.

Disposition des enfants :

– En atelier.

Nombre d’enfants :
3 en atelier.

Matériel utilisé :
40 éponges de couleurs
Feuilles A3 blanches pour le fond

Appareil photo

Fiches/photos plastifiées des positions d’éponges.

 

jeu de reconnaissance

Le jeu des éponges
cartes : photographies des modèles, éponges