cadrer c’est choisir

Discipline : Education aux médias/multimédia                                  Sujet : Activité de média sur les cadrages

                      Type de regroupement : activité collective

Tâche : Placer son cadre sur l’endroit de l’image de son choix et ensuite expliquer ce choix.

Compétence visée :

Percevoir et comprendre les médias/multimédias

PCM.4. : Prendre conscience de l’influence des représentations.

PCM.4.1. : Percevoir que le document médiatique est une manière de représenter la réalité, l’imaginaire et la pensée influencée par le point de vue d’un auteur.

Compétence sollicitée :

Discipline : mathématique

Savoir structurer l’espace et ses composantes

SSE.2. : Repérer et situer dans l’espace des objets dont soi-même.

SSE.2.1. : Reconnaître et exprimer des propriétés liées à la conservation du voisinage. (intérieur/extérieur)

Discipline : Langue française

ð  Savoir parler

PAR.1. : Orienter sa parole en tenant compte de la situation de communication :

Le but poursuivi : dialoguer, raconter, expliquer, persuader, justifier,…

Discipline : Compétences transversales relationnelles

ð  Se connaître, avoir confiance en soi (Identité)

• Reconnaitre et exprimer ses besoins, ses gouts, ses sensations, ses émotions…

 

• Agir et poser des choix en fonction de qui je suis.

 

• Oser essayer, oser prendre des initiatives.

 

• Oser s’affirmer (argumenter, affirmer son plaisir, sa position, ses convictions…).

ð  Connaître l’autre et ses différences :

• Savoir écouter, adopter une attitude positive d’écoute.

Objectif : L’enfant sera capable de percevoir que l’on peut faire passer certaines émotions suivant le cadrage que l’on réalise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déroulement

Temps Activités de l’enseignant Activités des enfants Conditions
2 minutes

 

 

 

 

10 minutes

 

 

 

 

 

5 minutes

 

 

 

 

 

 

5 minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 minutes

 

 

 

 

 

 

5 minutes

Situation mobilisatrice :Je distribue un cadre à certains enfants. Je demande à tout le monde : « Dites-moi, que pourriez-vous faire avec les cadres que j’ai distribués ?  Et vous auriez une préférence pour mettre le cadre quelque part sur les images ?

Etapes :

Je propose à un enfant de venir poser son cadre quelque part sur les images. Ensuite je lui demande : « Pourrais-tu m’expliquer pourquoi tu as choisi cet endroit, cette partie de l’image ?

Je réalise plusieurs fois l’exercice selon le nombre de cadres distribués.

Ensuite, j’explique aux enfants : « Les enfants, lorsque l’on prend une photo, c’est la même chose. On choisi ce que l’on veut photographier.  La façon dont on va prendre la photo s’appelle le cadrage. Et comme vous pouvez le voir sur les photos, parfois, on ne fait la photo que du visage ou encore que de la tête avec le ventre. Toutes ses sortes de façon de prendre une photo ont des noms différents. Quand on fait la photo de quelqu’un avec un joli paysage derrière, cela s’appelle, le « plan d’ensemble ». (je montre l’image correspondante et je la place sur mon panneau. Je place les mêmes images sur le sol.) Je demande à un enfant de venir rechercher la même image que je viens de mettre sur le panneau et de la placer à coté.

Je procède de la même façon pour les autres sortes de plan.

Ensuite, je mets de nouvelles photos par terre. Elles représentent les mêmes plans mais ce n’est plus le petit bonhomme sur ces images mais moi. Je montre les photos : « Regardez un petit peu les enfants. Qui est ce ? »

Je continue : « Et bien moi, j’aimerais bien que vous remettiez les photos de moi au bon endroit sur le panneau. »

Pour chaque photo de moi, je montre les points importants des différents cadrages. Je prends un exemple, le plan américain : « Regarde bien. La personne qui a pris ma photo m’a prise du haut de ma tête jusqu’à la moitié de mes cuisses. Tu vois, on peut voir mes mains et ce que je tiens. Peux-tu me montrer l’image ou le bonhomme est représenté de la même façon que moi ? »

Clôture :

Une fois les photos remises à leur place, je félicite les enfants et nous faisons une petite évaluation : « Avez-vous trouvez cela chouette comme activité ? Est-ce que c’était difficile ou facile et pourquoi ?

 

 

 

 

Les enfants répondent à la question : « On pourrait faire une photo et la mettre dans le cadre. On pourrait mettre le cadre quelque part sur les images.  Oui j’aimerais le mettre là… »

 

 

 

L’enfant désigné vient placer son cadre à l’endroit de son choix. Ensuite il explique à l’ensemble du groupe la raison de son choix.

 

Les enfants désignés viennent réaliser l’exercice.

 

 

 

Les enfants écoutent ce que je leur explique.

 

 

 

 

Un enfant vient retrouver la même image que je viens de montrer et vient la placer à côté de celle-ci sur le panneau. Les autres enfants vérifient s’il a raison ou s’il s’est trompé.

Les enfants désignés viennent réaliser le même exercice pour les autres plans.

 

Les enfants regardent les photos et répondent : « C’est vous Madame ! »

 

 

 

 

L’enfant écoute bien ce que je lui dis et regarde attentivement ce que je lui montre. Ensuite, ils essaient de retrouver l’image du bonhomme correspondante à la photo prise de moi dans le même plan.

 

 

 

Les enfants répondent à mes questions : « C’était chouette ou pas parce que… » ; « C’était difficile ou facile parce que… »

Disposition des enfants : Les enfants seront assis en arc de cercle au coin rassemblement tout au long de l’activité collective.Nombre d’enfants : 20

Matériel :

-différentes tailles de cadre

-des images différentes placées au tableau

-du papier collant

-un panneau pour place les photos des différents plans à scratcher

-les photos en doubles des différents plans à scratcher

-les photos de moi à scratcher prise dans les différents plans

Disposition du matériel :

Le matériel sera placé au coin rassemblement avant le début de l’activité collective.