argentique numérique


dégager les caractéristiques

appareils photo argentiques, numériques, reflex, compact…

                                Sujet : activité d’éveil : « La photographie »

                      Type de regroupement : activité collective

Tâche : Découvrir l’histoire de la photographie et les différentes parties d’un appareil numérique afin de pouvoir l’utiliser lors de la réalisation du projet.

Compétence visée :

CFM.3. : Evaluer les technologies utilisées

CFM.3.1. : Etre curieux de l’évolution des technologies des médias, du multimédia et leurs enjeux.

Compétence sollicitée :

Discipline : éveil

Comprendre la matière

CLM.1. : Entrer en contact avec la matière.

CLM.1.1 : Enoncer des questions pertinentes en face d’un objet, d’un appareil et à propos d’un phénomène physique.

Discipline : Compétence transversale relationnelle

èConnaître l’autre et ses différences (relation) :

  • Dialoguer, échanger.

 

Objectif : L’enfant sera capable de retenir et se rappeler l’histoire de la photographie et le nom des différentes parties d’un appareil numérique et leur fonction afin de pouvoir s’en servir lors de la réalisation du projet.

Déroulement

Temps Activités de l’enseignant Activités des enfants Conditions
2 minutes 

 

 

 

 

 

 

2 minutes

 

 

2 minutes

 

2 minutes

 

 

 

 

10 minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 minutes

 

 

 

 

 

 

 

5 minutes

Situation mobilisatrice :Je sors d’une boîte, un vieil appareil photo que je montre à tout le monde et que je dépose à terre. Je sors une photo en sépia que je montre à tout le monde et que je dépose ensuite par terre. Je sors un deuxième appareil photo, ensuite une photo en noir et blanc, un morceau de pellicule, un autre appareil photo, une photo polaroïd, un dernier appareil photo et une photo en couleur. Je ne dis rien durant toute la présentation des différents objets.Etapes :

Je demande aux enfants : « A votre avis, de quoi allons-nous parler ce matin ? »

Je continue : « Exactement. Nous allons parler de la photographie et des appareils photo. A votre avis, quel est le plus vieil appareil photo dans tous ceux que j’ai montré ? »

S’il ne trouve pas exactement, je le montre le bon ordre. Ensuite, je montre les photos et je demande la même chose.

S’ils ne trouvent pas l’ordre correct, je replace les photos au bon endroit. Ensuite, je montre le morceau de pellicule et je demande aux enfants : « A votre avis, qu’est ce que c’est ? Et a votre avis, à quoi cela sert-il ? »

Je dis : « Et bien cela s’appelle de la pellicule et cela se met dans cet appareil. (je dépose le morceau de pellicule devant le bon appareil photo »

J’explique : « Il y a très longtemps, il y a un monsieur qui s’appelait Nicéphore Niepce qui a réussi à prendre la première photographie. (Je montre son portrait et sa première photo aux enfants et le les place sur le panneau.) La photo était de quelle couleur les enfants ? »

Je continue : « Seulement les appareils photos de l’époque étaient très lourds et on ne pouvait pas les emporter partout. Ensuite, on a remplacé certains matériaux avec lesquels on fabriquait les appareils et ils sont devenus plus légers. Cela coutait très cher et se sont les personnes qui avaient beaucoup d’argent qui se faisaient photographier. Et elles devaient rester très longtemps, parfois une journée entière devant l’appareil photo pour arriver à avoir une photo qui n’était pas floue. On utilisait une nouvelle couleur que l’on appelle « sépia ». Cette couleur était brune. Vous pouvez me montrer une photo de couleur brune ? »

Je poursuis : « Ensuite les personnes qui fabriquent les appareils photo, on encore réussi à rendre l’appareil plus léger en utilisant de la pellicule. » (Je prends la pellicule et l’appareil photo correspondant.)

Je continue, en fait un appareil photo, c’est une boîte opaque (qui ne laisse pas entrer la lumière). La lumière va rentrer par un trou que l’on appelle le diaphragme. A l’intérieur, il y a une pièce que l’on appelle « obturateur ». Cette pièce est toujours fermée pour ne pas laisser rentrer la lumière tant que l’on ne fait pas de photo. Si l’on veut prendre une photo, on appuie sur le déclencheur, l’obturateur va s’ouvrir, la lumière va rentrer et va frapper la pellicule et la photo va s’imprimer, se dessiner sur la pellicule. Ensuite, l’obturateur va se refermer. »

Je poursuis, ensuite les photos couleurs sont arrivées. Il existait même des appareils photos qui sortaient directement la photo. (Je montre le polaroïd.)

Je dis : « Et maintenant, on utilise des appareils photo numériques. On a plus besoin de pellicule. La lumière, lorsque l’obturateur s’ouvre, ne vient plus frapper la pellicule mais un petit « capteur » qui va garder toutes les photos que l’on fait. »

Ensuite, je montre mon appareil numérique et nous voyons ensemble les noms des différentes parties que nous allons utiliser pour le projet : viseur, objectif, zoom, ecran, bouton on/off, bouton « play » (pour visionner les photographies prises) et le pied. Je montre les différentes parties sur l’appareil photo. Je demande ensuite à plusieurs enfants de venir me montrer sur l’appareil la partie que je leur demande et de me dire à quoi elle sert.

Clôture :

Je propose à chaque enfant de venir faire une photo des autres.

Les enfants observent attentivement les objets que je leur présente et se pose des questions sur ce qu’ils sont, ce à quoi ils servent et sur le sujet dont on va parler. Ils parlent, débattent entre eux sur ces questions.

 

 

 

 

Les enfants répondent : « des appareils photo, des photographies, de la façon de faire des photos,… »

Les enfants essaient de faire le classement dans l’ordre chronologique des appareils du plus ancien au plus récent.

Je demande aux enfants de classer les photos (au niveau de la couleur) dans l’ordre chronologique. De la plus ancienne à la plus récente.

 

Les enfants regardent le morceau de pellicule et répondent à mes questions : « C’est quelque chose qu’on met dans l’appareil photo pour faire des photos,… »

Les enfants m’écoutent et regardent l’endroit où je pose le morceau de pellicule.

 

 

 

Les enfants répondent : « la photo était en noir et blanc.

 

 

 

 

 

 

 

Un enfant vient prendre la photographie en sépia et vient la placer au tableau à la place que je lui indique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un enfant vient placer sur le panneau, la photo de l’appareil photo argentique et le morceau de pellicule à coté de lui ainsi que la photographie en couleur.

 

 

 

 

Un enfant vient placer sur la panneau la photo d’un appareil numérique et d’une carte sd.

 

 

 

 

 

 

Les enfants désignés viennent me montrer la partie que j’ai demandée et me disent à quoi elle sert.

 

 

Chaque enfant vient faire une photo du groupe.

Disposition des enfants : Les enfants seront assis en arc de cercle au coin rassemblement durant toute la durée de l’activité collective.Nombre d’enfants : 20Matériel :

-différents appareils photos (un très ancien, un argentique, un polaroïd, un numérique)

-de la pellicule

-des photographies (en noir, sépia et couleurs)

-un panneau

-des photos à scratcher

Disposition du matériel :

Le matériel sera préparé à l’avance au coin tapis mais non visible pour les enfants de façon à garder la surprise.