Visite guidée Musée de la photo : les métiers à travers le temps

Visite guidée proposée pour un public d’enfants du cycle 5-8

visite active de 50 minutes à partir de 5 photographies

Par Constance Fontaine, Maria Kalogridi, Simon Bomboi, Caroline Bastin

1. August Sander

­On demande aux enfants de s’asseoir et d’observer la photo.

­Ils verbalisent sur ce qu’ils voient.

Nous leur expliquons le métier : un maçon c’est quelqu’un qui construit les maisons.

­On donne des informations sur le photographe et la photo :

August Sander est mort il y a longtemps, il était allemand. August Sander était photographe documentaliste (il faisait des photos documentaires). Il a appris à être photographe en travaillant pour un autre photographe. Plus tard, il part à dans une ville en Allemagne qui s’appelle Cologne et travaille dans un studio photo. En 1947, August Sander par voyager en Sardaigne et réalise un livre qui détaillait ses voyages.

Dans son livre, il a fait des photos de fermiers, de marchands, de femmes, de professions, des artistes, de la ville et des vétérans, hommes sans abri, …

Il a fait ces photos pour montrer comment vivaient les gens.

­Ensuite, on utilise l’ipad pour montrer des photos aux enfants d’autres photos prises par lui.

August Sander

August Sander

­Après cela, les enfants reçoivent plusieurs photos de personnes. Sur les photos il y a les 5 photographes choisis mais également des intrus. Nous décrivons le photographe et les enfants doivent le retrouver.

­On demande aux enfants ce qu’ils pensent qu’il aurait pu se passer avant et après la photo. Puis, on leur propose de dessiner la photo.

2. Margaret Bourke-White

­On demande aux enfants de s’asseoir et d’observer la photo.

­On les fait verbaliser sur ce qu’ils voient.

Nous leur expliquons le métier : les chirurgiens sont des personnes qui opèrent d’autres personnes.

On donne des informations sur le photographe et la photo :

 

Margaret Bourke-White est née le 14 juin 1904 à New-York. Elle s’est intéressée à la photographie lorsqu’elle était à l’université c’est à dire à la grande école.

Elle est partie travailler dans une acierie. C’est une industrie où l’on fait de l’acier et on fait avec de l’acier des clous, dans ces usines.

Elle a également été photojournaliste pour l’U.S. air force.

Elle a photographié la plupart du temps des gens pendant la guerre.

Elle est décédée il y a 45 ans.

Ensuite, on utilise l’ipad pour montrer des photos aux enfants d’autres photos prises par lui.

­Après cela, les enfants reçoivent plusieurs photos de personne. Sur les photos il y a les 5 photographes choisis mais également des intrus. Nous décrivons le photographe et les enfants doivent le retrouver.

­Puis, les enfants sont amenés à mimer l’action de la photo.

3. Raoul Corralès

­On demande aux enfants de s’asseoir et d’observer la photo.

­On les fait verbaliser sur ce qu’ils voient.

Nous leur expliquons le métier : les soldats sont des personnes qui partent combattre à la guerre.

­On donne des informations sur le photographe et la photo :

Raul Corralès est décédé il n’y a pas longtemps (en avril 2006) Vers l’année 1957-58, il fut directeur artistique à l’agence Siboney et en 1959-61 il fut le photographe officiel de Fidel Castro.

Il a travaillé en tant que nettoyeur dans une agence de film de Cuba, il y a appris à développer des films, ensuite, il est devenu photographe dans cette même agence.

La durée de vie des ruraux pauvres à été une influence de choix sur la vision de corrales en tant que photographe.

­Ensuite, on utilise l’ipad pour montrer des photos aux enfants d’autres photos prises par lui.

­Après cela, les enfants reçoivent plusieurs photos de personne. Sur les photos il y a les 5 photographes choisis mais également des intrus. Nous décrivons le photographe et les enfants doivent le retrouver.

4. Christian Courrèges

­On s’arrête dans la pièce précédente.

­On propose aux enfants de reconstituer le puzzle en leur donnant une feuille blanche ainsi que du patafix afin que le puzzle tienne à la feuille pour pouvoir se déplacer ensuite avec celui-ci.

­Lorsque le puzzle est reconstitué, les enfants peuvent aller rechercher la photo dans la pièce à côté et vérifier si ils l’avaient bien fait.

­Nous demandons aux enfants s’ils savent quel métier c’est.

­On les fait verbaliser sur ce qu’ils voient.

Nous leur expliquons le métier : un juge c’est quelqu’un qui punit les personnes qui sont méchantes.

­On donne des informations sur le photographe et la photo :

 Christian Courrèges s’est spécialisé dans le portrait de personnes appartenant à des groupes. Il a photographié en gros plan des visages d’haïtiens ou des détenus et surveillants de prison.

Aujourd’hui il s’installe à la galerie baudoin lebon pour dévoiler sa dernière série de photo sur les « Swenkas d’Afrique du Sud ».

Les Swenkas sont des travailleurs Zoulou qui participent à des compétions d’un genre particulier (ils s’affrontent dans des concours d’élégances et défilent tour à tour dans une chorégraphie silencieuse où chacun affiche son style.

­Ensuite, on utilise l’ipad pour montrer des photos aux enfants d’autres photos prises par lui.

Après cela, les enfants reçoivent plusieurs photos de personne. Sur les photos il y a les 5 photographes choisis mais également des intrus. Nous décrivons le photographe et les enfants doivent le retrouver

5. Jimmy Bourgeois

­On demande aux enfants de s’asseoir et d’observer la photo.

­On les fait verbaliser sur ce qu’ils voient.

Nous leur expliquons le métier : des commerçants sont des personnes qui vendent des choses comme du pain, des fleurs, etc.

­On donne des informations sur le photographe et la photo :

Jimmy Bourgeois faisait des photos de détails de la vie à Bruxelles sous l’occupation nazie.

Les photos ont été réalisées dans des circonstances parfois délicates et dangereuses, les personnes photographiées n’étaient jamais au courant qu’elles étaient prises en photo. Pourtant, si les personnes photographiées portaient plainte contre le photographe celui-ci pouvait aller en prison.

 

­Ensuite, on utilise l’ipad pour montrer des photos aux enfants d’autres photos prises par lui.

­Après cela, les enfants reçoivent plusieurs photos de personne. Sur les photos il y a les 5 photographes choisis mais également des intrus. Nous décrivons le photographe et les enfants doivent le retrouver.

­On leur propose de mimer l’action de la photo.

Une fois tout cela fini, nous retournons mettre les manteaux et partons.